Les inconnues: l'ascenseur

Il l'a fixa dans les yeux et très délicatement glissa sa main entre ses cuisses musclées. Elle émit un petit cri quand son pouce toucha son sexe à travers l'étoffe blanche de sa petite culotte. Il se mit à faire des va-et-vient doux contre la toison qui recouvrait son intimité pendant que la tranche de sa main frottait vigoureusement son trou. Humidifiant son entrejambe il ne la quittait pas du regard violant chaque parcelle de son âme de ses yeux couleur d'acier froid. Tentant de l'agripper il se dégagea et agita avec plus de vigueur sa main. Elle jouit ainsi, debout contre cette porte, tout ce qu'elle saurait de lui c'est l'étage a laquelle il est sortit la laissant haletante et mouillée… Aujourd’hui encore elle se demande pourquoi elle ne s’est pas débattue… le rose aux joues!