La chose (part I)

Bien assis dans ce fauteuil en vieux cuir brun, une main sur un genou, l’autre faisant tournoyé le glaçon qui tintait doucement dans ce breuvage ambre, il l’observait, d’un regard carnassier, de celui qu’on les grands prédateurs juste avant de fondre sur leur proie.

Elle ne le connaissait pas, une rencontre dans un bar juste quelques mots échangés.
- Bonjour.
- Bonsoir.
- Vous venez souvent ici.
- Non pas vraiment…

Ce genre discourt d’un ennui fou, qui l’aurait fait fuir quand:
- Si vous le souhaitez, je ferais de vous ma chose… lui avait-il soufflé dans un murmure à peine audible.

Ces quelques mots… tombant froid comme la glace, venant de nulle part auraient pu la choquer, la rendre furieuse, lui donner l’envie de le gifler, mais pour qui se prenait-il!

Pourtant, la toisant de son regard de métal froid, c’est tout le contraire qui se produisit. Elle sentit ses paumes devenir moite, une douce chaleur irradia de ses joues et un torrent chaud humidifia immédiatement sa petite culotte.

- Avec plaisir, c’est tout ce qu’elle trouva a répondre dans une expiration contenue…

Il glissa alors un petit carton blanc sur le bar, régla sa note et partis dans un nuage doucement odorant sans même un regard.

Elle le saisit, ce qu’elle prit tout d’abord pour une carte de visite n’en était pas une.

Une date, une heure, un lieu… une remarque: venez seul ou ne venez pas…

Elle était arrivée à l’heure dites, était entrée dans la petite maison qui siégeait à l’adresse mentionnée et s’était immédiatement fondue dans la foule bigarrée qui déambulait dans les différentes pièces.

Longuement elle le chercha des yeux, scrutant chaque visage. Quand elle le vit enfin, assis, elle comprit a son regard que lui ne l’avait pas perdu des yeux une minute…
Douce chaleur coulant le long de ses cuisses…