Jack

 

Je vomirais mon trop-plein de Jack sur tes cuisses ouvertes.

Face à ton cyclope, œil ruisselant d’une conjonctivite blanche, mon foutre acide et malade maculant encore son œil glauque. Les draps baignant dans tout ce que nos corps peuvent offrir de viscosité.

M’affalant sur ce fauteuil Louis XV rouge mité, seule pièce de qualité de ton studio, je m’allumerais un vieux mégot pioché dans nos cadavres abandonnés. Je t’observerais, étendue dans nos sécrétions réunies. Sorte de Vierge aux fluides.

Je te le dis :

- Tu n’auras rien. Rien de mon mépris. Pas une goutte. Je le garde pour ceux qui le méritent et toi, je t’aime trop.